La France propose un effort collectif de 1,5 milliard d’euros pour sauver l’A400M

Le 01/01/2002 à 4:08 par Jacques zzSUEAYGhcIE

La France pourrait consentir une avance remboursable de 400 millions d’euros… à condition que les autres partenaires suivent.

La France a proposé aux six autres pays partenaires du programme d’avion de transport militaire Airbus A400M de faire un nouvel effort collectif d’un montant de 1,5 milliard d’euros, en plus des 2 milliards d’euros déjà envisagés, a annoncé le ministre français de la Défense, Hervé Morin.

“J’ai eu l’accord du Premier ministre pour que la France puisse mettre en oeuvre le dispositif d’avance remboursable à hauteur de 400 millions d’euros. Ce qui fera entre un milliard et 1,5 milliard si les autres pays concernés par les retombées industrielles du programme suivent, ce qui n’est pas acquis”, a déclaré Hervé Morin lors d’un point-presse à Istanbul. Il a souligné qu'”à travers l’Europe, ce projet concernait 40 000 emplois, dont 12 000 en France”.

Début janvier, le patron d’Airbus, l’allemand Thomas Enders, avait déclaré qu’il ne “croyait plus à une poursuite du programme”.