Semi-conducteurs : le Japon s’allie à TSMC

Le 02/06/2021 à 7:50 par Christelle Eremian
Reuters / Ann Wang

Tokyo s’adjoint les services de TSMC pour développer des technologies de pointe dans la fabrication de puces.

Alors que la demande de puces augmente avec l’expansion de la 5G et l’intelligence artificielle, entre autres, le Japon souhaite rester compétitif. Pour cela, il a annoncé qu’il allait coopérer avec la société taïwanaise TSMC, en créant un centre de recherche en composants.
En détail, vingt entreprises japonaises, dont Ibiden, travailleront avec TSMC dans le but de développer une technologie de pointe dans la fabrication de semi-conducteurs.
Le gouvernement nippon prendra en charge la moitié du coût de ce projet qui s’élève à environ 337 millions de dollars.
Dans une déclaration faite à Reuters, TSMC a précisé que cette installation “vise à tirer parti de plus d’expertise dans le domaine des matériaux pour apporter de la valeur à l’industrie“.