Un fonds d’amorçage dédié aux entreprises issues de laboratoires universitaires

Le 29/01/2014 à 22:06  

Les établissements de Sorbonne Universités se dotent du fonds d’amorçage Quadrivium 1 d’un montant de 60 M€ dont ils annoncent un premier tour clôturé à hauteur de 35,5 M€.

À l’initiative de la Fondation de l’université Pierre et Marie Curie, les établissements de Sorbonne Universités se dotent du fonds d’amorçage Quadrivium 1 d’un montant de 60 M€ dont ils annoncent un premier tour clôturé à hauteur de 35,5 M€ et géré par Seventure Partners.

Ce fonds est dédié à l’amorçage des entreprises innovantes issues de leurs laboratoires et de ceux de leurs partenaires (notamment l’Université Pierre et Marie Curie et l’Université technologique de Compiègne). Cette première dotation a été souscrite par le Fonds National d’Amorçage (FNA) géré par Bpifrance pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) piloté par le CGI (Commissariat général à l’investissement), par Natixis et par CNP Assurances, AG2R-La Mondiale, Malakoff Médéric et Revital Emploi.

Le dispositif mis en place pour gérer le fonds repose, d’une part, sur Quadrivium Ventures, filiale à 100% des établissements académiques partenaires, qui identifiera et validera au sein de ces établissements les demandes d’investissements émanant des chercheurs porteurs de projets et, d’autre part, sur Seventure Partners, la filiale de gestion de fonds de capital risque de Natixis, qui assurera la gestion du fonds.

Ce fonds est multisectoriel et s’adresse notamment aux secteurs des technologies de l’information, de la robotique et de la santé. Seventure Partners. Les dossiers sélectionnés par Quadrivium Ventures seront soumis à son comité d’investissement. Les investissements porteront sur des montants pouvant aller de plusieurs centaines de milliers d’euros à plusieurs millions d’euros, tout en évitant le saupoudrage. A cette fin, 15 à 20 dossiers seulement devraient être sélectionnés au cours des cinq prochaines années.