Chartered Semiconductor rejoint Globalfoundries

Le 07/09/2009 à 11:12 par La rédaction

Réunis, les deux fondeurs espèrent pouvoir concurrencer plus efficacement le numéro un du secteur, le taïwanais TSMC. Fin de partie pour Chartered Semiconductor. Le fondeur singapourien, numéro trois mondial de la fonderie de semiconducteurs, va être racheté par ATIC, la société d’investissement d’Abu Dhabi déjà propriétaire de Globalfoundries, le fondeur né de la reprise par cette dernière des activités de production d’AMD. La transaction, qui devrait être finalisée dans le courant du quatrième trimestre, s’élève à 3,9 milliards de dollars incluant les dettes et autres obligations convertibles.
A partir de là, Chartered Semiconductor devrait être incorporé dans Globalfoundries et donner naissance à un nouveau fondeur d’envergure mondial mieux à même de concurrencer le numéro un mondial du secteur, à savoir TSMC. Chartered apporte en effet plusieurs unités de production sur tranches de 200 et 300 mm (notre photo) aux deux de Globalfoundries à Dresde (une existante à Dresde et une seconde en construction dans l’Etat de New York). Côté portefeuille technologique, les deux fondeurs se complètent parfaitement, tous les deux étant par ailleurs membres de l’alliance IBM pour le développement des nouvelles technologies.
Doug Grose, CEO de Globalfoundries, deviendra p-dg des activités combinés, tandis que le CEO de Chartered, Chia Song Hwee, sera directeur général (COO).
Chartered Semiconductor vient simultanément de revoir à la hausse ses prévisions pour le trimestre en cours et parie désormais sur une croissance séquentielle de 17%, à 410 millions de dollars, avec des usines tournant à 74% de leur capacité.