L’usine de Renesas endommagée par un incendie devrait être totalement opérationnelle en mai

Le 21/04/2021 à 21:18 par Jacques zzSUEAYGhcIE

Certains clients de Renesas, qui subissent de plein fouet la pénurie de composants, avaient délégué du personnel dans l’usine frappée par un incendie en mars afin d’aider le fabricant de semi-conducteurs à la remettre en état de fonctionnement optimal dans les meilleurs délais, de concert avec le gouvernement japonais.

D’ici la fin de la semaine, le Japonais Renesas prévoit de ramener progressivement à son niveau normal la production de son usine située à Hitachinaka (à environ 130km au nord-est de Tokyo), alors qu’elle était tombée à seulement 30% de ce niveau après avoir été endommagée en mars dernier par un incendie. Le fabricant de semi-conducteurs vise une reprise des opérations à 100% en mai, ce qui constitue une avancée sur son planning, puisque l’entreprise avait précédemment évoqué un délai de trois ou quatre mois pour une reprise totale.

Une bonne nouvelle pour les grands noms de l’industrie automobile japonaise comme Toyota, Honda et Nissan, tous trois clients de Renesas, qui souffrent de la pénurie mondiale de semi-conducteurs comme tous les constructeurs automobiles à travers le monde.

Certains clients de Renesas avaient même délégué du personnel dans cette usine afin d’aider le fabricant de semi-conducteurs à la remettre en état de fonctionnement optimal dans les meilleurs délais, de concert avec le gouvernement japonais. « Nous avons reçu de l’aide de partenaires non seulement au Japon mais aussi à l’étranger. Et ils ont été extrêmement généreux, au-delà de notre imagination », a déclaré le président de Renesas, Hidetoshi Shibata, lors d’une conférence de presse, sans citer de noms.

Les pompiers avaient mis plus de cinq heures pour venir à bout des flammes qui ont embrasé l’un des bâtiments de l’usine où sont produits des semi-conducteurs sur tranche de 300mm.