Le train autonome sur les rails

Le 21/05/2021 à 7:40 par Alicia Aloisi

La SNCF et ses partenaires Alstom, Bosch, Spirops, Thales et l’Institut de Recherche Technologique Railenium lancent des essais pour leur train autonome.

Il y a deux ans et demi, un consortium composé de la SNCF, Alstom, Bosch, Spirops, Thales et l’Institut de Recherche Technologique Railenium avait été constitué afin de développer un train TER autonome. En mars de cette année, les premiers essais de ce train ont eu lieu. Il s’agit d’une rame TER Regio 2N spécialement modifiée et équipée par l’usine Alstom de Crespin (Hauts-de-France). Lors des essais, il circulait sur une voie commerciale avec, à bord, les ingénieurs et techniciens du projet. Ces premiers essais ont permis de tester les systèmes de perception et de reconnaissance des signaux situés le long de la voie et le dispositif de géolocalisation.
De nouveaux essais sont en cours actuellement pour développer le système de conduite. Cette phase permettra de maitriser la conduite semi-automatique. Grâce à celle-ci, l’accélération et le freinage du train sont automatisés mais toujours supervisés par un conducteur. Ces séries de tests rapprochent le consortium de son objectif final : maîtriser l’autonomie complète d’ici 2023.