Meusonic/Sericad lève 6,5 millions d’euros et envisage des opérations de croissance externe

Le 11/06/2012 à 19:08 par Jacques zzSUEAYGhcIE

L’objectif est de passer, d’ici 3 ans, de 27 M€ de chiffres d’affaires à 75 M€, dans les domaines de la R&D et de la production dans l’électronique hyperfréquences, la conversion d’énergie et le test.

L’équipementier Meusonic/Sercad (groupe Prosonic), proposant des prestations de bureau d’études, de production et de commercialisation de solutions innovantes, notamment dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense, vient d’accueillir dans son tour de table deux fonds d’investissement spécialisés dans ces secteurs, gérés par ACE Management : Aerofund II et Financière de Brienne.

Meusonic/Sericad estime ainsi disposer désormais de moyens financiers importants qui devraient lui permettre de mener à bien sa politique de développement. L’objectif est de passer, d’ici 3 ans, de 27 M€ de chiffres d’affaires à 75 M€, dans les domaines de la R&D et de la production, dans l’électronique hyperfréquences, la conversion d’énergie et le test.

“Nous étudions actuellement plusieurs profils d’entreprises réalisant entre 8 et 15 M€ de chiffre d’affaires. Nous recherchons également un spécialiste d’un domaine complémentaire de nos activités pour diversifier nos services et nos domaines de compétences”, explique Pascal Veillat, Pdg du groupe Prosonic.

Le groupe est issu du rapprochement de Meusonic et Sericad en 2010. Membre du Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), de NAE (Normandie AeroEspace) et de la communauté Oséo Excellence, le groupe a repris en 2010 l’activité LNA (Low Noise Amplifier) de Zodiac Data Systems (In Snec), fabrique depuis 2011 des modules de puissance de radar pour une filiale de Thales au Brésil et a acquis une unité de production d’AsteelFlash en Anjou, signant concomitamment avec ce dernier un accord de développement intégrant l’innovation.

Meusonic/Sericad est par ailleurs activement soutenu par la DGA, notamment au travers du programme Rapid.