Processeurs : Kalray limite les pertes avant le décollage commercial

Le 21/04/2021 à 7:54 par Frédéric Rémond

Le Français multiplie les sources de financement alors qu’il met en place les process industriels et logistiques pour passer à une production en volume de ses processeurs et solutions de traitement numérique haut de gamme. 

Le fournisseur de processeurs multicoeurs Kalray vient de clore son année fiscale 2020 sur un chiffre d’affaire de 1,033 million d’euros, en légère baisse (1,265M€ en 2019), et des pertes nettes de 11,8M€ contre 9,08M€ l’an passé. Des résultats jugés conformes aux attentes, la société planifiant pour 2021 le décollage commercial lié au déploiement de sa plateforme Coolidge.

Pour l’heure, elle doit faire face aux frais liés à l’étoffement de ses effectifs de R&D (elle compte 86 collaborateurs en 2020) et au développement des masques de production des processeurs Coolidge. Kalray estime pouvoir couvrir ses besoins financiers jusqu’à l’atteinte de l’équilibre opérationnel, avec un chiffre d’affaires annuel visé de 100M€ en 2023. Le Français compte pour cela sur l’investissement de NXP Semiconductors, l’obtention d’un prêt garanti par l’Etat, une augmentation de capital et l’obtention de subventions et d’avances.