Thales, Ericsson et EDF vont déployer un réseau 4G privé et sécurisé dans des centrales nucléaires en France

Le 21/04/2021 à 20:58 par Jacques zzSUEAYGhcIE

Les salariés et les prestataires d’EDF disposeront d’un accès à distance, via des terminaux sécurisés, à l’ensemble des ressources dont ils ont besoin.

A travers le projet Connect, Thales et Ericsson s’associent à EDF pour apporter la connectivité haut-débit mobile sur les sites nucléaires. Il s’agit d’une première dans la mise en service opérationnelle d’un réseau privé 4G sécurisé de cette ampleur en France.

Thales apporte son expertise dans la conception, le déploiement et l’exploitation d’infrastructures de communications critiques, assure la mise en réseau sécurisée des équipements, fournit les services de communication sécurisée et garantit l’intégration globale du système. Spécialisé dans les infrastructures réseaux mobiles, Ericsson met à disposition son expertise en matière de solutions de réseaux privés 4G et cœur de réseau pour garantir une connectivité, une résilience et une sécurité performantes.

La connectivité haut débit contribuera notamment à améliorer la performance des activités de maintenance, d’exploitation et de logistique. Les salariés et les prestataires d’EDF disposeront d’un accès à distance, via des terminaux sécurisés, à l’ensemble des ressources dont ils ont besoin. L’infrastructure mise en place est un gage de pérennité, d’évolutivité et de sécurité. A terme, une évolution vers la 5G est possible.

La centrale du Blayais, située dans le département de la Gironde à mi-chemin entre Bordeaux et Royan, est le premier site bénéficiant du projet Connect. Après une phase d’exploitation pilote par les trois industriels, EDF est aujourd’hui autonome dans l’exploitation au quotidien de la solution retenue. La généralisation aux autres sites de production est programmée à partir de 2021.