Renault signe des partenariats pour les batteries de ses voitures électriques

Le 29/06/2021 à 6:30  
DR

Le constructeur automobile français officialise son partenariat avec Envision et signe un accord avec la start-up Verkor.

Renault dévoile sa stratégie industrielle pour la conception et la production en France de batteries destinées à ses véhicules électriques. Comme attendu, le constructeur automobile a signé un partenariat avec Envision, une entreprise chinoise partenaire historique de Nissan, pour l’implantation d’une gigafactory à Douai. Ainsi, l’usine d’Envision se trouvera à proximité de sites de Renault existants. Celle-ci devrait avoir une capacité de 9GWh en 2024 et 24GWh d’ici 2030.

En complément de son partenariat avec Envision, Renault signe un protocole d’accord pour entrer au capital de la start-up française Verkor à travers une participation de 20%. Dans un premier temps, le constructeur automobile aidera la jeune pousse à financer un centre de R&D dans lequel seront développés des prototypes de cellules et de modules de batteries innovants. Renault s’engage aussi dans le projet de gigafactory de Verkor. Cette usine devrait produire 16GWh d’ici 2026 dont 10GWh à destination de Renault.

« Ces nouveaux partenariats avec Envision et Verkor vont considérablement renforcer notre position pour assurer la production d’ici 2030 d’un million de véhicules électriques made in Europe », détaille Luca de Meo, président du groupe de Renault.