Marvell intègre des cœurs Neoverse N2 en 5nm

Le 30/06/2021 à 7:29 par Frédéric Rémond

La prochaine génération de processeurs réseaux Octeon de l’Américain fournira jusqu’à trois fois plus de performances que l’actuelle, avec en prime un meilleur rendement énergétique.

Marvell lancera au second semestre 2021 sa prochaine génération de processeurs réseaux, les Octeon 10, premiers circuits de l’industrie à incorporer des coeurs Arm Neoverse N2 (au nombre de 16 à 24 selon les versions) sur une puce gravée en 5nm. Parmi les innovations apportées à ces circuits, on notera également l’ajout d’une accélération matérielle pour les algorithmes d’intelligence artificielle et de machine learning, d’un commutateur à 1Tbit/s et d’accélérateurs pour la gestion des paquets vectoriels.

Au total, Marvell estime que les Octeon 10 délivrent jusqu’à trois fois plus de performances que les modèles précédents pour une consommation réduite de moitié. Ces Octeon voient leur champ d’action étendu aux centres de données, aux serveurs cloud, aux infrastructures 5G et même aux petits boîtiers réseaux sans ventilation.