Marvell lance sa cinquième génération de processeurs réseaux Octeon

Le 03/03/2020 à 14:30  

Le californien multiplie par 2,5 les performances offertes par ses processeurs pour infrastructures réseaux, qui embarquent désormais jusqu’à 36 coeurs ARM v8-A, des coprocesseurs Nitrox V et des accélérateurs dédiés.

Marvell échantillonne les premiers membres de sa famille Octeon TX2 de processeurs pour infrastructures réseaux filaires et sans fil (commutateurs, routeurs, passerelles, pare-feux, stations de base, contrôleurs d’interface réseaux). Ces circuits embarquent de 4 à 36 coeurs à architecture ARM v8-A cadencés jusqu’à 2,4GHz ainsi que des coprocesseurs Nitrox V et des accélérateurs programmables chargés du cryptage, du traitement de paquets de données et de la gestion de trafic et permettant d’obtenir des performances multipliées par 2,5 par rapport à la précédente génération de circuits Octeon. Les débits de données traitées varient de 10Gbit/s à 200Gbit/s. Parmi les interfaces présentes figurent des ports Serdes 25Gbit/s, Ethernet 1Gbit/s à 100Gbit/s et PCIe gen4. Les CN9130, CN92xx et CN9600 sont d’ores et déjà disponibles, tandis que les CN98xx le seront au deuxième trimestre. L’accompagnement logiciel comprend un SDK éprouvé, un système d’expoitation Linux, un firmware, des piles de protocoles et des fonctions pour réseaux virtuels.