Le distributeur Distrelec prévoit de dépasser les 200 millions d’euros de ventes

Le 22/10/2021 à 10:03 par Arnaud Pavlik

Spécialiste de la vente de composants électroniques en ligne B2B, Distrelec a annoncé qu’il s’apprête « à connaître l’exercice le plus réussi de son histoire », avec un chiffre d’affaires 2021 dépassant les 200 millions d’euros. Affichant également un taux de croissance à deux chiffres, l’Anglo-Suisse – siégeant à Manchester et à Nänikon – prévoit « pour cette année fiscale un EBITDA supérieur à 10%, grâce à la croissance et aux améliorations significatives de l’efficacité dans le cadre de la numérisation initiée”, par la voix de Stephan Rahmede, exploitant associé d’Aurelius.

Rappelons que la société créée en 1973 est présente dans 17 pays européens, avec des marchés majeurs comme la Suisse et la Suède. Distrelec a été revendue par le spécialiste de l’étanchéité Dätwyler au fonds de gestion d’actifs Aurelius en avril 2020. En tant que directeur et P.-D.G. d’Aurelius, Stephan Rahmede avait initié un vaste programme de numérisation et d’amélioration des performances dénommé « Back to the digital Future » . La société a ainsi « pu se repositionner avec ses quelque 500 employés et s’aligner sur le marché, tout en augmentant considérablement sa capacité bénéficiaire » malgré la pandémie et ses incidences sur le travail présentiel.

Stephan Rahmede rejoindra prochainement le conseil de surveillance de Distrelec. Il n’en est plus le P.-D.G., remplacé par Holger Ruban depuis le 1er octobre. Il complète : « avec Holger, nous avons réussi à obtenir un expert absolu du secteur en tant que P.-D.G. pour cette tâche, qui s’appuiera sur la fondation Aurelius et fera passer Distrelec Group au niveau de développement suivant ». En effet, Holger Ruban, 51 ans, possède plus de 15 années d’expérience comme directeur général et membre d’un conseil consultatif. Il est impliqué depuis plus de 20 ans dans le commerce de détail multicanal de composants électroniques. Il a notamment été P.-D.G. de Conrad Electronic, directeur général de Farnell, et plus récemment directeur général chez Rademacher Geräte-Elektronik. Dans le secteur, il est considéré comme un spécialiste de la croissance durable des entreprises et de l’augmentation de leur valeur.