Celestica se renforce en Asie avec le rachat du Singapourien PCI

Le 17/11/2021 à 12:25 par Arnaud Pavlik

Le sous-traitant canadien Celestica a annoncé avoir finalisé le rachat du fournisseur de services de fabrication électronique PCI Private Limited (PCI) basé à Singapour. Créé en 1994, Celestica est également expert dans la conception, la fabrication, les plates-formes matérielles et les solutions de chaîne d’approvisionnement. Multisecteur, (aérospatiale et défense, communications, médical, santé, industrie, biens d’équipement, etc.), il compte ainsi « renforcer sa présence en Asie pour servir une clientèle diversifiée aux États-Unis et en Europe ». En effet, PCI dispose de cinq centres de conception et de fabrication asiatiques « stratégiquement » basés en Chine, à Singapour, aux Philippines et en Indonésie. Le Singapourien possède également une expertise opérationnelle cinquantenaire, « avec une compréhension approfondie de la dynamique concurrentielle dans la région Asie-Pacifique ». Plus précisément, PCI est présent dans la télématique, la maison intelligente ou encore l’industrie. Par là-même, Celestica compte élargir ses capacités d’ingénierie et son portefeuille de solutions technologiques avancées, tout en diversifiant sa clientèle.

Côté finances, le rachat a été réalisable via des fonds en caisse et des emprunts disponibles de 220 millions de dollars « en vertu de la facilité de crédit actuelle de Celestica ». Parallèlement, le Canadien attend l’obtention d’un nouveau prêt à terme. Au 3e trimestre 2021, Celestica a réalisé un chiffre d’affaires de 1,47 milliard de dollars, soit une baisse de 5% par rapport au 1,55 milliards de dollars au 3e trimestre 2020. Ses implantations européennes sont situées en Irlande, en Roumanie et en Espagne.