Inodesign Group investit 5M€ pour doubler sa production et son effectif

Le 25/10/2021 à 11:24 par Arnaud Pavlik

Le concepteur-fabricant de cartes électroniques et de faisceaux électriques sur mesure Inodesign Group a annoncé avoir engagé l’investissement de 5M€ en 2022 pour doubler et sa surface industrielle (de 2000 à 4000m²) d’ici 2023, et ses effectifs, passant de 50 à 100 salariés. La société veut renforcer sa partie recherche et développement « via de la croissance externe et doubler son parc de machines de câblage de cartes électroniques et de production de cordons et faisceaux électriques ».

Depuis sa création en 2012, Inodesign double chaque année son chiffre d’affaires, qui devrait atteindre plus de 6M€ en 2021. Basée à Croix (Hauts-de-France) sur le site d’OVHCloud, elle précise par la voix de son fondateur, Mickaël Coronado : « nos projets de développement bénéficient du label France Relance, et nous misons bien sûr sur le nouveau plan France 2030 pour revoir à la hausse nos ambitions ». S’adressant à tous les secteurs de l’industrie et du numérique, la société se veut hybride dans son modèle, associant « le meilleur des usines asiatiques (machines, process) avec nos valeurs françaises et notre force d’innovation ».

« Confidentialité et qualité obligent », la société n’a pas recours à la sous-traitance. Elle intègre recherche et développement, prototypage, production de séries de cartes et de cordons électriques, pour des quantités allant de plusieurs centaines à plusieurs milliers de pièces par mois. Inodesign produit des objets électroniques pour le médical, l’industrie lourde, la domotique, le ferroviaire, les data centers, etc. La société monte également des sous-ensembles, et traite la logistique.

Elle insiste également sur l’assemblage de cordons à la maison (« home office ouvrier »), un retour au temps passé, puisqu’à Roubaix, capitale du textile, les tisserands travaillaient depuis leur maison. Inodesign fournit aux salariés un kit de poste de travail de 2m², comprenant les machines, les outils, les équipements de protection, la matière première, plus les tutoriels. Les cordons sont réceptionnés de manière hebdomadaire, puis testés par la société. Ces cellules industrielles s’adressent aux petites ou moyennes séries mensuelles et sont à proximité immédiate des clients.