Lacroix Electronics annonce un chiffre d’affaires en hausse de +16,7% à 365M€

Le 09/11/2021 à 9:48 par Arnaud Pavlik

Le sous-traitant français Lacroix a annoncé pour les neuf premiers mois de l’année un chiffre d’affaires en hausse de +16,7%, à 365,1M€, contre 312,9M€ à la même période de 2020. Seul le 3e trimestre voit un recul de l’ordre de 7,6%, avec un chiffre d’affaires de 110,3M€. Selon Lacroix, « cette évolution reflète l’accentuation des perturbations liées à la pénurie de composants et de certains décalages de projets ».

Pour l’activité Electronics, Lacroix souligne « l’impact indirect des fermetures d’usines de plusieurs constructeurs automobiles sur la période », parlant du chiffre d’affaires du 3e trimestre, en baisse de 6,1% comparé à l’exercice précédent avec 70,5M€. Depuis le début de l’année, cette activité a vu, avec 238,3M€, son chiffre d’affaires progresser de 21,5% par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2020. Il s’agit cependant d’un repli très léger (-1,6%) en comparaison de la même période en 2019.

L’activité City, quant à elle, est majoritairement soutenue par les segments Eclairage Public et V2X, alors que les segments Traffic et Signalisation ont été pénalisés par des décalages de projets et « un effet de base défavorable, (rebond d’activité post covid sur la période juillet à septembre 2020) ». L’activité  fléchit de 10,4% sur le 3e trimestre, avec 23,9M€, contre 26,7M€ en 2020, pour un chiffre d’affaires sur la même période de 23,9M€, contre 26,7M€ en 2020. En cumul, l’activité City progresse de 11,1% par rapport à 2020.

Du côté de l’activité Environment, son chiffre d’affaires a atteint 15,9M€ au 3e trimestre 2021, en baisse de 9,8%, « une évolution qui s’explique par une base de comparaison défavorable par rapport à la période de juillet à septembre 2020, au cours de laquelle le chiffre d’affaires avait progressé de 17,4% ». Lacroix souligne que l’activité Smart Grid, qui « reste très bien orientée », a été temporairement touchée sur le mois de juillet par les inondations en Allemagne. Finalement, le chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de l’année a augmenté de +5,1% à 50,3M€ par rapport à la période comparable en 2020.

Dans ces conditions, Lacroix anticipe « un niveau d’activité et une répercussion des hausses de prix de composants et des matières premières lui permettant d’atteindre l’objectif de 500M€ de chiffre d’affaires d’ici la fin de l’exercice. Cet objectif reste conditionné à la stabilité de la situation des approvisionnements en composants électroniques ». Le sous-traitant maintient son objectif d’EBITDA courant (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) entre 5,8% et 6,1% d’ici fin 2021.