MAI propose des outils de réalité virtuelle pour la simulation des chirurgies et l’enseignement de la médecine

Le 06/01/2020 à 15:50 par Didier Girault
MAI

Le BodyMap est un système anatomique complexe issu de la tomodensitométrie et de l’imagerie par résonnance magnétique. Le Digital Twin assiste le chirurgien en donnant des détails et des angles de vue différents des organes à opérer.

Medical Augmented Intelligence (MAI) est une start-up qui conçoit des outils d’aide à la chirurgie et d’aide à l’enseignement de la médecine, utilisant la réalité virtuelle. D’une manière générale, MAI part d’images obtenues par imagerie aux rayons X, par tomodensitométrie et par imagerie par résonnance magnétique (IRM) ; ces images sont ensuite réagencées et traitées par des logiciels de réalité virtuelle.

MAI a ainsi mis au point le BodyMap qui est un système anatomique complexe mêlant les données de 12 systèmes de base (système nerveux, système circulatoire, système respiratoire, système lymphatique…). Dans la pratique, l’étudiant peut agrandir les images 3D des organes, observer ceux-ci sous différents angles, en augmenter le contraste, masquer des parties de ces organes pour mieux observer ce qu’elles cachent, extirper un objet anatomique pour l’examiner de façon plus détaillée… Il peut aussi visualiser les conséquences que peut avoir un stress exécuté sur un système, sur un autre système.

L’AcuMap est, pour sa part, un système anatomique conçu par MAI pour faciliter l’étude de l’acupuncture, notamment la pose des aiguilles. En outre, dans ce domaine, la start-up travaille à la mise au point d’un système à base de réalité virtuelle qui montrerait les corrélations et les interactions entre comportements des organes et symptômes des maladies, avec dans l’idée de faire le lien entre la médecine allopathique occidentale et la médecine traditionnelle chinoise.
MAI est aussi à l’origine du Digital Twin, un outil qui assiste le chirurgien en donnant des détails et des angles de vue différents des organes à opérer.