Automobile : une diode de redressement d’Infineon réduit les émissions de dioxyde de carbone

Le 20/08/2021 à 10:16 par Frédéric Rémond

Cette puce combinant des transistors de puissance Mosfet, des condensateurs et la logique de commande nécessaire offre jusqu’à huit points de rendement supplémentaires aux générateurs automobiles.

Infineon Technologies a mis au point une diode de redressement actif augmentant de manière significative le rendement des étages de conversion dans les véhicules légers. Combinant sur une seule puce des transistors de puissance Mosfet, des condensateurs et la logique de commande nécessaire, ce circuit permet selon l’Allemand de gagner jusqu’à huit points de rendement (générateurs passant de 72% à 80%), réduisant in fine les émissions de CO 2   du véhicule de 1,8g/km.

Elle affiche pour cela une tension inverse très faible (0,1V pour un courant I RMS   de 100A) et un courant de fuite réduit. Fabriquée par Infineon, la puce est ensuite assemblée par Bosch dans un boîtier   pressfit   et vendue aux fabricants de générateurs automobiles.