La reconnaissance d’iris gagne en rapidité

Le 03/09/2009 à 11:02 par Frédéric Rémond

Smart Sencors, start-up anglaise issue de l’université de Bath, lance la version 2 de son outil logiciel de reconnaissance d’iris MIRLIN, avec à la clé un bond en performances significatif : il devient ainsi capable d’effectuer deux millions de comparaisons par seconde, quatre fois plus que les systèmes concurrents, selon la société. Compatible avec divers capteurs, processeurs et systèmes d’exploitation de l’industrie, ce logiciel tournerait sur un simple processeur et occuperait environ 300 Ko de mémoire, ce qui permettrait d’embarquer la reconnaissance d’iris sur un système portable. A noter que le système de licence choisi par Smart Sensors consiste à comptabiliser non pas le nombre d’utilisateurs, mais le nombre de systèmes de reconnaissance utilisés.