Sony soigne la sensibilité aux infrarouges de ses imageurs industriels

Le 23/06/2014 à 6:56 par Frédéric Rémond

Le japonais lance un imageur Cmos BSI de 3,21 millions de pixels optimisé aux applications industrielles et 50% plus sensible aux infrarouges que son prédécesseur.

Sony lance l’IMX123LQT, un imageur Cmos de 3,21 millions de pixels destiné aux applications industrielles. Il se distingue par une sensibilité aux infrarouges améliorée de façon significative (x1,5 a minima) par rapport aux précédents modèles du japonais (notamment l’IMX124LQT).

L’IMX123LQT est basé sur des photosites de 2,5µm de côté, réunis dans une architecture à illumination par l’arrière (BSI). La dynamique peut être étendue grâce à la résolution du convertisseur analogique-numérique (14 bits) et à plusieurs modes de combinaison de différents clichés pris avec différentes conditions d’exposition et de gain.