Teledyne e2v s’embarque dans les satellites d’observation des vents

Le 28/04/2021 à 8:57 par Frédéric Rémond

Le fabricant va développer un successeur plus sensible à son détecteur d’ultraviolets CCD69, qui équipe déjà le satellite Aeolus d’observation météorologique.

Teledyne e2v développe actuellement une version améliorée de son capteur d’ultraviolets CCD69 pour l’Agence spatiale européenne. Le CCD69 est utilisé dans le satellite Aeolus, qui recueille des informations sur les vents atmosphériques depuis sa mise en orbite en 2018 afin d’améliorer les prévisions météorologiques. Il recueille pour cela les reflexions d’un faisceau laser pulsé ultraviolet sur les particules et molécules présentes dans l’atmosphère. Ces signaux renvoyés étant très faibles, le détecteur se doit d’offrir une grande sensibilité : c’est l’un des objectifs de Teledyne e2v pour l’évolution du CCD69, qui serait déployée dans la mission Aeolus-2.