Un capteur de mesure d’intensité transforme les équipements en objets connectés

Le 30/11/2017 à 9:57 par Philippe Dumoulin

Lorsque l’intensité du courant alimentant un équipement raccordé au secteur dépasse un seuil prédéfini, le capteur Intens’O de nke Watteco met à profit le protocole LoRaWAN pour transmettre une alerte vers un serveur distant.

Développé par nke Watteco, le capteur Intens’O LoRaWAN mesure l’intensité du courant électrique circulant dans un conducteur alimentant tout équipement fonctionnant à partir du secteur. Ce capteur présente la particularité d’être associé à une pince ampèremétrique, qui se clipse simplement sur le conducteur électrique pour mesurer à intervalles réguliers l’intensité du courant. L’état de fonctionnement de l’équipement est ensuite transmis périodiquement. 

Qu’il s’agisse de la surveillance de l’éclairage public, d’un escalier mécanique, d’un bâtiment, d’une usine ou de machines industrielles, le capteur va ainsi permettre de déterminer l’état de l’équipement par rapport à un ou plusieurs seuils d’intensité paramétrables. En cas de franchissement d’un seuil préalablement défini, une alerte sera émise, accompagnée de la valeur de l’intensité mesurée associée, vers un serveur distant grâce au protocole de communication radio LoRaWAN. De la sorte, tout chaque équipement est transformé en objet connecté à Internet.

Lorsqu’il est alimenté par une pile de 3,6V/3,6A.h, le capteur Intens’O LoRaWAN offre une autonomie de 10 ans, avec une mesure par minute et une transmission radio toutes les heures. Le capteur est présenté dans un boîtier en plastique étanche IP65.