Un prototype de micro module d’injection pour les maladies cérébrales

Le 14/12/2011 à 11:25 par François Gauthier

Le projet Delice, soutenu par le pôle de compétitivité Minalogic, a atteint ses objectifs : la construction d’un micro module d’injection de principes actifs au sein d’un tissu cérébral du cerveau. Ce concept d’injection a été réalisé et validé sur un modèle expérimental de tumeur au cerveau d’un porc. Le système est composé d’un cathéter en matériaux polymères ; d’un micro réservoir pré rempli d’un principe actif ; d’un microsystème de délivrance de ce fluide à faible débit et faible pression ; d’un module électronique de pilotage assurant les fonctions de contrôle-commande du micro système et des fonctions de communication sans fil et de gestion de l’énergie ; une source d’alimentation sous forme de batterie Lithium ; un boîtier de télécommande externe pour la programmation des doses injectées et le recueil des données sur l’état global du système ; et enfin un boîtier compatible avec les tissus dans lesquels le système complet est implanté.

La société Becton Dickinson, fabricant de matériel médical, était le porteur du projet avec Tronics Microsystems, fournisseur de composants Mems, le CEA Leti, l’institut des neurosciences de Grenoble et l’école nationale vétérinaire de Lyon. Doté d’un budget de 6,4 millions d’euros, ce projet d’une durée de trois ans a permis le dépôt de huit brevets.