Toshiba mêle Ethernet, CAN et USB dans ses microcontrôleurs Cortex-M4

Le 21/10/2021 à 12:14 par Frédéric Rémond

Ce sont une vingtaine de nouveaux modèles qui viennent agrémenter la famille de microcontrôleurs TXZ+ de Toshiba. Fabriqués en process 40nm, ces circuits dits M4N s’articulent autour d’un cœur Cortex-M4 cadencé jusqu’à 200MHz, 2Mo de mémoire flash programme et 32Ko de flash données, et de nombreuses options d’interfaces (Ethernet, CAN, USB 2.0 à PHY intégré). Mieux : grâce à un mécanisme d’allocations DMA et Ram indépendantes, des contrôleurs Ethernet, CAN et USB peuvent fonctionner simultanément en parallèle.

Les M4N se destinent par exemple à la bureautique, aux automatismes industriels, à l’électroménager et à la domotique. Leurs mémoires, leur horloge et leur convertisseur analogique-numérique 12 bits à 24 canaux disposent de fonctions d’auto-diagnostic facilitant la mise en conformité avec la certification IEC60730 classe B. Ces microcontrôleurs sont proposés en boîtiers LQFP et VFBGA.