100 µJ seulement pour une transmission ZigBee

Le 03/11/2009 à 14:03 par La rédaction

Jennic a démontré qu’une simple pression sur un commutateur électromécanique suffit pour transmettre des données ZigBee.

Le fabricant britannique de microcontrôleurs 32 bits Jennic vient de démontrer qu’il était possible de transmettre des données ZigBee avec une énergie de seulement 100 µJ et ce, via une simple pression sur un commutateur électromécanique. Cette application de collecte d’énergie ambiante (energy harvesting) vise à prouver qu’une simple pression mécanique (sur un interrupteur par exemple) suffit au microcontrôleur JN5148 pour la mise en route et l’initialisation du système de transmission, suivies de l’émission répétée de paquets ZigBee afin d’améliorer la probabilité de bonne réception.

Jennic avait déjà réalisé des démonstrations de collecte d’énergie ambiante thermique, vibratoire, RF et solaire pour alimenter les points d’extrémité d’un réseau de capteurs, mais, selon la société, c’est la première fois que des transmissions ZigBee sont effectuées avec un aussi faible budget énergétique. Une telle démonstration devrait susciter l’intérêt dans les domaines de la domotique ou de l’immotique, des interrupteurs sans batterie pouvant alors contrôler l’éclairage dans un bâtiment, sans coûts associés à l’installation et à la maintenance de câbles.

Le microcontrôleur JN5148 intègre un cœur Risc 32 bits, divers périphériques pour signaux mixtes et un émetteur/récepteur IEEE 802.15.4 à 2,4 GHz.