Courants porteurs : une spécification CPL pour les réseaux électriques intelligents

Le 02/09/2009 à 21:49 par La rédaction

Avec le concours de Sagem et d’Electricité Réseau Distribution France (ERDF), Maxim a développé une spécification CPL (courants porteurs en ligne) ouverte, compatible avec le protocole de communication IPv6 et conçue pour les réseaux électriques intelligents (smart grid), et notamment pour les infrastructures de gestion automatique de compteurs d’énergie (AMM : Automatic Meter Management). Plus robuste et apte à supporter des débits plus élevés que les techniques CPL bande étroite habituellement utilisées pour la télérelève de compteurs d’électricité ou d’eau, la spécification, téléchargeable sur le site Web d’ERDF, s’appuie sur la modulation multiporteuse OFDM. Maxim s’était vu confier en 2008 un contrat de développement par ERDF en vue de définir, élaborer et implanter une technologie PLC de nouvelle génération (G3-PLC), qui a été évaluée avec succès par l’électricien. EDRF met d’ailleurs actuellement en place, dans la campagne tourangelle, un projet pilote de gestion automatique de compteurs basée sur cette technologie.
La spécification G3-PLC définit les couches PHY et MAC ainsi qu’une couche d’adaptation 6LoWPAN facilitant la transmission de paquets IPv6 sur des canaux CPL. Début 2008, Maxim avait lancé le premier modem CPL OFDM fonctionnant dans la gamme de fréquences comprise entre 10 kHz et 490 kHz et configurable par logiciel, afin de s’adapter aux différentes régulations nationales (en France, c’est la bande 9-95 kHz qui est dédiée à la télérelève). La spécification G3-PLC a été conçue pour assurer la coexistence avec les anciens systèmes de télérelève S-FSK.