Les cartes FPGA de Xilinx en font plus dans un encombrement réduit

Le 18/11/2021 à 7:33 par Frédéric Rémond

Xilinx a profité de la conférence SC21 dédiée aux infrastructures informatiques pour exposer l’Alveo U55C, sa carte d’accélération à FPGA la plus puissante à ce jour. Elle offre en effet davantage de puissance de calcul que sa devancière, la U280, et deux fois plus de mémoire à large bande passante HBM2 (en l’occurrence 16Go) avec une consommation typique de 115W et maximale de 150W et un encombrement réduit (carte FHHL à un seul slot). Cette densité ouvre la voie à des clusters de cartes U55C accélérant le traitement de certains algorithmes gourmands (analyse de données, intelligence artificielle…) dans des centres de données.

La carte U55C est basée sur un FPGA Virtex XCU55 UltraScale+ à 1304K tables LUT, 2607K registres et 9024 blocs DSP. Elle dispose d’une interface PCIe Gen3/4 et de deux ports QSFP28.