Panasonic optimise ses modules Bluetooth 5.0

Le 28/11/2019 à 10:11 par Philippe Dumoulin

Le PAN1740A est une version améliorée du PAN1740 antérieur du japonais. Son temps de démarrage est plus court et il prend en charge jusqu’à huit connexions.

Chez Panasonic Industry, le module Bluetooth 5.0 PAN1740A succède au PAN1740. Au chapitre des améliorations : un temps de démarrage plus court et la prise en charge d’un maximum de huit connexions. Ce qui se traduit par une plus grande flexibilité pour développer des applications avancées. Intégrant un émetteur-récepteur RF, un processeur bande de base et d’autres composants (dont 2 quartz à 16 MHz et à 32,768 kHz et une antenne céramique), le PAN1740A peut être utilisé comme un processeur d’application autonome ou comme une pompe de données dans les systèmes hébergés. Le module est optimisé pour les unités de contrôle à distance (RCU, Remote Control Unit), nécessitant le support des commandes vocales et la reconnaissance des mouvements et des gestes.

Le micrologiciel Bluetooth Low Energy du PAN1740A inclut les protocoles et profils suivants définis par le SIG Bluetooth : L2CAP (Logical Link Control and Adaptation Protocol), SMP (Security Manager Protocol), ATT (Attribute Protocol), GATT (Generic Attribute Profile) et GAP (Generic Access Profile). Architecturé autour de la puce-système DA14585 à coeur Arm Cortex-M0 de Dialog, ce module affiche des dimensions de 9×9,5×1,8 mm (l’empreinte est similaire à celle du PAN1740). Il requiert une tension d’alimentation comprise entre 2,2V et 3V et fonctionne dans la gamme de température -40°C à +85°C.