Une antenne implantable dans le cerveau pour le suivi du champ électrique et des réactions chimiques

Le 05/11/2018 à 12:04 par Didier Girault
Felice Frankel

Le suivi du champ magnétique permet de modéliser le fonctionnement du cerveau. Et l’observation des réactions photochimiques devrait faciliter les interventions thérapeutiques.

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point une antenne implantable dans le cerveau, destinée à fonctionner en liaison avec un équipement IRM. Cette antenne permet de suivre avec une résolution spatiale satisfaisante, les variations du champ électrique dans le cerveau ainsi que l’émission de lumière lors des réactions photochimiques.

Dans la pratique, l’antenne permet de repérer à l’IRM, les champs magnétiques émis par les neurones environnants. La méthode est similaire en ce qui concerne le dépistage des signaux lumineux.

« L’IRM permet de détecter des signaux de manière non invasive… Le procédé ne nécessite pas la pose de connexions câblées avec le cerveau. Nous implantons le capteur et le laissons en place », souligne Aviad Hai (MIT), un des auteurs de l’étude.