Vision numérique : congatec et Matrix Vision s’allient pour diminuer la latence

Le 21/10/2021 à 9:47 par Frédéric Rémond

Lors du salon Vision de Stuttgart, congatec et Matrix Vision ont présenté une solution d’imagerie numérique combinant un Computer-on-Module Smarc du premier et une caméra à capteur Sony Pregius du second via une liaison PCIe. L’ensemble permet une vision numérique sans latence traitant jusqu’à 226,5 images/seconde en 1,6 million de pixels. Les données d’images sont envoyées directement dans la mémoire Ram du processeur Intel Atom qui équipe le module Smarc de congatec. Une telle solution peut trouver sa place dans des commandes d’actionneurs sur réseau Ethernet TSN, par exemple dans la fabrication électronique, l’automobile, l’alimentation, l’industrie pharmaceutique, l’emballage, l’impression ou encore les systèmes de transport.

« Les caméras basées sur PCIe sont prédestinées aux applications de vision en temps réel à très faible latence et à haut débit. L’une des raisons est que, contrairement à GbE, USB ou MIPI, il n’y a pas de coûts additionnels dans le protocole. Deuxièmement, l’interface est toujours prise en charge de manière native par le processeur, ce qui n’est pas toujours le cas avec GbE, USB ou MIPI », explique Martin Danzer, directeur des produits chez congatec. Des solutions équivalentes peuvent être construites autour de modules Smarc équipés de processeur Intel Pentium et Celeron ou NXP i.MX8M Plus.