Les imageurs industriels de Sony captent aussi les UV

Le 30/09/2021 à 12:10 par Frédéric Rémond

Destiné aux applications industrielles, l’imageur IMX487 dont Sony vient de démarrer l’échantillonnage combine trois atouts : une obturation globale, une définition 2856×2848 (soit plus de huit millions de pixels) et une sensibilité accrue aux rayonnements ultraviolets entre 200 et 400nm. Ce capteur Cmos au format 2/3 peut ainsi servir à détecter des matières transparentes difficiles à distinguer dans le spectre visible, par exemple des plastiques ou, dans le cas de l’inspection optique de montages électroniques, des résines de protection.

Basé sur des photosites de 2,74µm de côté, l’IMX487 est composé d’un imageur BSI (illumination par l’arrière) empilé sur une puce de traitement du signal. Il délivre entre 194 images par seconde en mode 8 bits et 127 images/seconde en mode 12 bits. Son boîtier LGA céramique mesure 20×16,8mm.