Agilent achève le renouvellement de son offre en analyse spectrale

Le 01/10/2009 à 9:31 par Philippe Schwartz

L’Américain complète ses familles X avec les CXA.

En plus des quatre analyseurs de spectre haut de gamme PXA (le-plancher-de-bruit-s-ecroule-en-analyse-spectrale/), Agilent Technologies a également profité de la manifestation EuMW, qui se déroule actuellement à Rome, pour compléter ses familles X avec les CXA. Au nombre de deux, ces appareils, qui couvrent les fréquences de 9 kHz à 3 GHz et 7,5 GHz, se positionnent en termes de spécifications en deçà des EXA du constructeur ; ces derniers étant surpassés par les performances des MXA et PXA. Ainsi, en moins de trois ans, le leader mondial de la mesure a-t-il entièrement rénové sa gamme d’analyseurs de spectre (même si les anciens modèles restent disponibles).

Avec une face avant identique à celle des EXA, MXA et PXA, les CXA présentent de ce fait une ergonomie parfaitement identique à celle de leurs devanciers. Un atout évident pour faciliter la prise en mains des nouveaux venus. Les deux CXA possèdent une bande passante de démodulation de 10 MHz et sont capables d’exécuter le logiciel VSA d’analyse de signaux vectoriels. Ils peuvent aussi effectuer des mesures de facteur de bruit et de bruit de phase, utiliser le logiciel Matlab… La largeur de leurs filtres FI va de 1 Hz à 8 MHz, leur point d’interception du 3e ordre est annoncé à +13dBm et ils sont crédités d’un plancher de bruit avec préamplificateur de –161dBm à 1 GHz.