L’analyseur de qualité de signal optique travaille jusqu’à 56 Gbit/s

Le 23/09/2009 à 11:37 par Philippe Schwartz

La plate-forme modulaire MP1800A du japonais Anritsu, susceptible d’intégrer quatre tiroirs, offre des possibilités inédites de génération et de détection d’erreurs à 56 Gbit/s, afin d’assurer le support des conceptions à 40 et 100 Gbit/s. Destiné aux applications de production et de R&D avancées, cet outil évolutif est capable d’effectuer des tests en parallèle.