Les pinces multimétriques se convertissent au sans-contact

Le 14/04/2021 à 9:15 par Cédric Lardière

Fluke a doté ses deux derniers modèles de la technologie FieldSense permettant des mesures précises de tension sans contact ni cordons de test.

Le groupe Fluke, entité du conglomérat américain Fortive spécialisée dans les outils de test et de mesure, vient d’annoncer le lancement des pinces multimétriques 377 FC et 378 FC. Leur originalité ? Ce sont les seules pinces qui réalisent des mesures précises de tension – jusqu’à 1000VAC – sans contact ni cordons de test.

Grâce à la technologie FieldSense, il suffit en effet de clipser le cordon de test noir sur n’importe quelle masse électrique, de placer la mâchoire de serrage autour du conducteur et de voir simultanément les valeurs de tension et de courant sur le double affichage. Les mesures et autres informations sont également disponibles sur l’écran d’un smartphone et enregistrées dans le cloud via le logiciel Fluke Connect.

Les deux nouveaux modèles, avec une ouverture de la pince de 34mm, permettent ainsi de minimiser significativement le risque de choc électrique, chaque fois qu’un électricien ou un technicien effectue une mesure de tension sur un conducteur sous tension.

Parmi leurs spécifications, les modèles 377 FC et 378 FC permettent des mesures de courants jusqu’à 999,9AAC et ADC, ou 2500AAC (sonde flexible) – la justesse de mesure est de 2% ± 5 digits, ou 3% ± 5 digits (sonde flexible) –, et des mesures de tension jusqu’à 500mV, 600VAC et VDC et 1 000VAC – une justesse est de 1% ± 5 digits –, ainsi que des mesures de fréquence (5 à 500Hz), de résistance (600Ω à 60kΩ) et de capacité (1000µF).

La pince multimétrique 378 FC comprend par ailleurs un indicateur de qualité de puissance, qui détecte automatiquement les problèmes liés au courant, à la tension, au facteur de puissance ou à toute combinaison des trois. Avec cet indicateur de qualité de puissance, il est facile de déterminer rapidement s’il existe un problème d’alimentation en amont, ou s’il existe un problème d’équipement en aval.