Rohde & Schwarz lance un récepteur de mesure

Le 25/10/2021 à 11:20 par Cédric Lardière

Cet appareil, qui ne requiert aucun autre testeur pour de nombreuses analyses et mesures, rend plus facile l’étalonnage des générateurs et atténuateurs de signal.

Après l’analyseur de bruit de phase FSPN, l’Allemand Rohde & Schwarz, l’un des principaux fabricants mondiaux en test et mesure, en technologies des médias, en communications sécurisées, en radiosurveillance, etc., vient d’introduire le récepteur de mesure millimétrique FSMR3000.

Avec ce dernier, il suffit d’un seul appareil – aucun autre système n’est normalement requis – pour que les utilisateurs puissent étalonner leurs générateurs et atténuateurs de signal. Ce qui rend les opérations de calibrage encore plus faciles, en particulier dans le secteur de l’aéronautique et de la défense.

Le FSMR3000 propose une gamme de fréquence de 2Hz à 8, 26,5 ou 50GHz, d’une dynamique de -152 à +30dBm, associée à une incertitude de linéarité de ±(0,009dB + 0,005dB par pas de 10dB), et une sensibilité de bruit de phase de -157dBc/Hz à 10kHz d’une porteuse de 1GHz.

En plus de ces spécifications, le nouveau récepteur allemand permet d’effectuer l’analyse de modulation analogique (AM, FM et PM), grâce à un CAN 16 bits échantillonnant à 200Méch/s et avec une largeur d’analyse interne étendue de 40 et 80MHz (options FSMR3-B8E et -B8). Il dispose aussi de l’option FSMR3-K15 pour le calibrage des générateurs de signal VOR/ILS (VHF Omnidirectional Range/Instrument Landing System) sans testeur supplémentaire.

Les utilisateurs pourront également bénéficier d’analyses spectrales (harmoniques, émissions parasites, noise figure , bruit de phase…) et de mesures spectrales (puissance de bruit, ACLR, distorsion harmonique, bande passante occupée, masques d’émission…), ainsi que de l’analyse de bruit de phase additionnel.

En plus d’excellentes sources internes, l’architecture numérique peut accueillir un second chemin de réception (option FSMR3-B60), ce qui permet de réaliser l’intercorrélation et d’améliorer jusqu’à 25dB la sensibilité selon le nombre de corrélations, pour les applications haut de gamme.