Des supercondensateurs fins pour le wearable en versions 3V

Le 25/04/2018 à 14:58 par Benjamin Favre
Signés CAP-XX, ces supercondensateurs peuvent directement être associés à une pile bouton de 3V, sans l’intermédiaire d’un LDO. Une demande forte des fabricants de wearables et autres objets connectés, selon l’entreprise australienne.

CAP-XX annonce avoir développé le premier supercondensateur prismatique fin pouvant être associé à une alimentation de 3V. Cette technologie a été présentée par le Pdg de la société australienne en personne, Anthony Kongats, lors de la conférence IDTechEx le 12 avril dernier à Berlin.
 
La société a décidé d’appliquer cette technologie 3V à ses supercondensateurs prismatiques fins afin de répondre à une demande forte des fabricants d’appareils portables sur soi (wearables) et plus globalement d’objets connectés pour lesquels les contraintes d’encombrement et d’autonomie énergétique sont importantes, les supercondensateurs 3V étant plus compacts, plus efficaces et moins onéreux que les déclinaisons traditionnelles en 2,7V.
 
Les supercondensateurs 3V de CAP-XX peuvent en effet être directement associés à une alimentation 3V de type pile-bouton, sans l’intermédiaire d’un régulateur de tension linéaire (LDO) pour abaisser la tension à 2,7V. Qui plus est, les piles-boutons 3V utilisées seules, comme la CR2032, fournissent des énergies raisonnables pour ce type d’applications (de l’ordre de 220mAh) mais peinent à délivrer les pics de puissance (environ 100mA) nécessaires à l’acquisition et la transmission sans fil des données. Ce problème est en revanche résolu dès lors qu’un supercondensateur de CAP-XX est associé directement à la pile-bouton.
 
Les premiers échantillons seront disponibles en août 2018 mais la production de volume n’est pas attendue avant le 2è trimestre 2019. En volume, les prix de ces composants démarreront à moins de 1 dollar, selon le fabricant.
 
A noter que l’australien envisage à l’avenir d’adapter cette technologie à des modules de supercondensateurs dédiés à des applications de puissance tels que ceux destinés à l’automobile.