Le condensateur tantale met face contre terre pour une meilleure capacité volumétrique

Le 25/05/2012 à 18:40 par Benjamin Favre

Avec une nouvelle série de condensateurs tantale à l’oxyde de manganèse, Kemet vient d’enrichir son offre de composants commerciaux haute fiabilité. La série de condensateurs CMS T428 de Kemet rejoint le portefeuille technologique tantale – oxyde de manganèse HVE (pour High Volumetric Efficiency) de l’américain, avec cette singularité de construction (facedown) le légitimant à prétendre aux plus hautes capacités par unité de volume pour des composants de type leadframe moulé, et annonçant de meilleures caractéristiques de conduction et de dissipation thermiques (voir schéma).

Avec sa série T428, Kemet cible les marchés de l’informatique, de l’industrie et de l’éclairage, ainsi que les télécoms, la Défense et l’aérospatial.