Vishay muscle ses potentiomètres pour les environnements sévères

Le 02/11/2021 à 8:46 par Frédéric Rémond

Dans les environnements difficiles (automobile, aéronautique, industriel, etc.), les potentiomètres doivent maintenir une grande stabilité en dépit des vibrations, des chocs, de l’humidité et des changements de température. Vishay a ainsi développé des potentiomètres compacts (12,5mm de long pour 6,35mm de diamètre) qui se distinguent par un couple rotationnel de 8Ncm, trois fois plus que les modèles concurrents selon le fabricant. Ce couple varie de moins de 20% après 50000 cycles.

Nommés P11H, ces potentiomètres sont architecturés autour d’un axe en cermet (matériau composite allant la céramique et une matrice métallique), jugé plus stable que les versions en carbone et doté d’une force diélectrique de 1500VRMS. Ils sont disponibles pour des résistances de 1kΩ, 4,7kΩ, 10kΩ, 47kΩ et 100kΩ, avec une variation de résistance de contact de 2% et un TCR de +/-150ppm/°C.