Yamaha Motor lance le système d’inspection optique automatique le plus rapide du marché

Le 23/06/2021 à 13:21 par Arnaud Pavlik

Yamaha Motor a annoncé la sortie le 1er juillet 2021 de son système d’inspection optique automatique hybride en 3D YRi-V pour les composants électroniques et les cartes de circuit imprimé. Le fabricant japonais la considère comme la machine d’inspection la plus rapide au monde.

L’été 2021 verra le lancement du système d’inspection optique automatique (AOI) hybride en 3D YRi-V de Yamaha Motor. A destination des composants électroniques et des cartes de circuit imprimé, il s’agit d’une version haut de gamme, combinant des capacités d’inspection 2D/3D à une caméra haute vitesse angulaire quadri-directionnelle. Par rapport au modèle précédent, le pouvoir d’analyse des défauts sur les petits composants –  spécialement pour les composants 0201 – a été amélioré, y compris sur des surfaces réfléchissantes. Selon Yamaha, « l’YRi-V affiche la vitesse d’inspection la plus rapide du marché ».

Dans le détail, elle bénéficie d’un projecteur en 3D à huit directions de haute précision pour des composants hauts de 25mm et d’une compatibilité d’inspection des composants supérieure grâce à un nouvel éclairage coaxial. Elle autorise l’inspection de cartes plus longues (1200mm), avec des convoyeurs revisités. Elle offre également une utilisation plus intuitive, grâce à un apprentissage profond basé sur l’intelligence artificielle. Enfin, les données CAO/FAO/YGX peuvent être converties en données d’inspection en une seule fois. En outre, l’YRi-V peut utiliser des données Gerber en standard et concevoir automatiquement des images virtuelles des cartes.

Ce modèle s’inscrit dans une mouvance de l’industrie CMS qui s’est tournée dernièrement vers de plus petits facteurs de forme, avec des densités, une fonctionnalité et une diversification accrues. Cette mouvance voit l’utilisation de composants WLCSP (Wafer Level Chip Scale Packaging) et FOWLP (Fan-out wafer-level packaging) se répandre : extrêmement fins et petits, ils requièrent l’utilisation de machines de report adaptés à leurs tailles, mais également de systèmes AOI conciliables avec leur surface réfléchissante.