Dédiée à l’Internet des objets, la passerelle de Kerlink embarque la technologie LoRa de Semtech

Le 06/01/2014 à 10:57 par Philippe Dumoulin

La “Long Range IoT Station” permet d’établir des liaisons bidirectionnelles avec plusieurs milliers d’équipements intelligents, comme des capteurs et des compteurs communicants, distants de quelques kilomètres.

La passerelle “Long Range IoT Station” du français Kerlink, fournisseur de solutions M2M (Machine to machine) pour l’interconnexion d’équipements distants, cible le marché de l’Internet des objets (IoT). Faisant appel à la technologie LoRa (Long range) de Semtech, sa vocation est de simplifier la mise en œuvre d’un réseau et le fonctionnement des points de terminaison, ainsi que de réduire le coût de l’infrastructure grâce à l’absence de répéteurs. Et ce en toute compatibilité avec les solutions et protocoles existants (WMBus, 6LoWPAN…).

Installée sur l’antenne relais d’un opérateur de télécommunications, sur le toit d’un immeuble ou sur un château d’eau, la passerelle permet d’établir des liaisons bidirectionnelles avec plusieurs milliers d’équipements intelligents (capteurs, compteurs communicants, objets connectés) distants de quelques kilomètres. Pour ce faire, elle exploite des techniques similaires (saut de fréquence, débit adaptatif) à celles adoptées par les standards de radiocommunication cellulaire, afin de fournir une transmission s’adaptant aux conditions de propagation et résistante aux interférences.