IDT améliore les performances des commutateurs RF

Le 18/12/2015 à 9:41 par Philippe Dumoulin

Lors des commutations, le F2923 maintient une impédance constante sur tous les ports afin de minimiser les phénomènes transitoires.

Après les F2914/15 récemment introduits, IDT annonce un nouveau commutateur RF exploitant sa technologie originale, dite Kz, dont l’intérêt est de maintenir une impédance quasi-constante lors d’une commutation entre les ports RF. Il en résulte une minimisation des effets transitoires, une rupture d’impédance lors de la commutation se traduisant par un rapport d’ondes stationnaires élevé. Il en résulte alors une dégradation des performances et une réduction de la fiabilité des systèmes.

Référencé F2923, le nouveau venu est un modèle unipolaire SPDT (Single Pole Double Throw, ou SP2T) à deux voies, fonctionnant dans la bande 300kHz à 8GHz. Pour rappel, ses prédécesseurs étaient des SP4T, à quatre voies donc.

A 2GHz, le F2923 affiche une perte d’insertion de 0,48dB, une isolation de 74dB et un point d’interception du troisième ordre (IIP3) situé à 74dB. Le composant est encapsulé dans un boîtier TQFN à 20 broches, dont les dimensions sont de 4x4mm. Il est compatible broche à broche avec le F2912 antérieur.