Le démodulateur I/Q offre une bande passante de 9GHz

Le 12/03/2018 à 10:02 par Philippe Dumoulin

Le LTC5594 d’Analog Devices convient notamment aux plates-formes destinées aux infrastructures 5G, qui demandent une largeur de bande de 1GHz ou plus, ainsi qu’une dynamique suffisante pour supporter des schémas de modulation complexes.

Tirant profit d’une architecture à fréquence intermédiaire nulle (ZIF), le démodulateur I/Q LTC5594 d’Analog Devices conjugue une large bande passante et une grande linéarité. Typiquement, le circuit offre une réjection de la fréquence image de 37dB. En mettant à profit le port série de la puce, il est possible de corriger le déséquilibre de phase et d’amplitude entre les voie I et Q, pour obtenir une réjection d’image excédant 60dB.

Le composant intègre des amplificateurs en bande de base à gain ajustable, permettant de bénéficier d’un gain de conversion maximal de 9,2dB à 5,8GHz, tout en offrant un IP3 (point d’interception du troisième ordre) situé à 37dBm en sortie. Un transformateur balun large bande adapte l’entrée à 50 Ohms entre 500MHz et 9GHz. La même entrée peut être adaptée à des fréquences plus basses (300 à 500MHz) en modifiant la valeur d’un composant.

Le LTC5594 est encapsulé dans un boîtier plastique QFN de 32 broches, dont les dimensions sont de 5x5mm. Il requiert une alimentation unique de 5V et sa consommation est de 470mA. En désactivant les amplificateurs bande de base internes, cette valeur chute à 250mA. Une broche de validation permet à un contrôleur externe de commander l’arrêt du composant. Une fois désactivé, le circuit se contente de 20μA. Par quantité de 1000 pièces, le prix unitaire du LTC5594 est de 15,7$.