Renesas porte à 14,5 mm la ligne de fuite de ses isolateurs optiques pour onduleurs solaires et industriels

Le 22/05/2012 à 21:09 par Philippe Dumoulin

Les deux composants de la série PS99xx sont proposés dans des boîtiers LSDIP à 8 broches. La ligne de fuite a été ici portée à 14,5 mm. Renesas Electronics annonce la disponibilité de deux photocoupleurs destinés aux applications haute tension. Cela concerne notamment les équipements industriels 690 V et les onduleurs solaires employant des tensions d’alimentation jusqu’à 1000 V.

D’un côté, le PS9924 est un modèle haute vitesse, à sortie en collecteur ouvert, supportant des débits de 10 Mbit/s.
De l’autre, le PS9905 est un pilote d’IGBT 2,5 A crédité d’excellentes performances en régime de commutation. Il intègre une LED GaAlAs, une photodiode et un étage de puissance.
Ces deux composants sont proposés dans des boîtiers LSDIP (Long creepage SDIP) à 8 broches au pas de 1,27 mm, dont la ligne de fuite a été portée à 14,5 mm. Ils fonctionnent entre -40 °C et +110 °C et affichent une tension d’isolement de 7500 Vrms.