Une puce miniature d’Ablic surveille et divise les tensions automobiles

Le 20/08/2021 à 10:30 par Frédéric Rémond

Le circuit du Japonais permet d’alimenter un montage électronique directement à partir de la batterie, tout en surveillant des limites de surtension et de sous-tension.

Ablic assure simplifier les montages électroniques embarqués dans l’automobile avec les S-191L/N, des circuits permettant de surveiller trois tensions à la fois, typiquement une limite de surtension, une limite de sous-tension et une tension analogique, et de diviser cette dernière par 6, 8, 12 ou 14 afin d’alimenter le montage directement depuis la batterie. Le tout dans un boîtier de 2x3x0,5mm seulement !

La précision de mesure atteint +/-1,5% entre -40°C et 125°C, et la consommation 0,9µA en mode veille. Qui plus est, la broche de détection, qui fonctionne normalement sous 3V à 36V, peut supporter une tension comprise entre -30V et 45V, ce qui protège le montage contre les écarts inopinés de tension.