Xilinx met de l’IA en bout de réseau

Le 09/06/2021 à 15:25 par Frédéric Rémond

Combinant cœurs Arm, logique programmable et moteurs DSP et IA, les Versal AI Edge veulent trouver leur place dans des applications industrielles, automobiles, médicales ou encore vidéo.

Xilinx se positionne aujourd’hui sur le marché des composants IA utilisés en extrémité de réseau avec ses Versal AI Edge, une famille de circuits logiques programmables chargés d’accélérer les algorithmes d’intelligence artificielle dans des applications telles que la conduite assistée, la robotique, les systèmes prédictifs dans l’industrie et le médical, la vidéosurveillance ou encore l’aérospatial et le militaire. Ces circuits offrent selon l’Américain une densité de calcul dix fois supérieure à celle de ses Zynq Ultrascale+ et un rapport performance/consommation quatre fois meilleur que celui des processeurs graphiques du marché.
 
Les Versal AI Edge reprennent l’architecture Versal 7nm, mais dans des circuits plus compacts et moins énergivores (à partir de 6W). A bord, trois types de processeurs sont combinés : les cœurs Arm Cortex-A72 et R5F commandent l’application générale, la logique programmable procède à la fusion des capteurs et au prétraitement, et les moteurs DSP et IA s’occupent de l’inférence IA et des algorithmes utilisés en vision, radars, lidars ou radio logicielle, avec une performance échelonnée de 13 à 479 Tops (en INT4). Les Versal AI Edge seront livrés au premier semestre 2022, avec à l’avenir des modèles spécifiques pour applications militaires et automobiles.