Le gouvernement s’arme contre les cyberattaques

Le 10/09/2021 à 10:52  

La cybersécurité devient de plus en plus un enjeu important dans la politique de défense des pays.

A l’occasion du Forum international de la cybersécurité (FIC), le gouvernement français a annoncé plusieurs mesures pour assurer la cybersécurité du pays. Tout d’abord, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé que «  770 cybercombattants  » supplémentaires allaient être recrutés. Ils seront ainsi 1900 à rejoindre les armées françaises entre 2019 et 2025. A la base, il était prévu d’en recruter 1100. Le chiffre a été revu à la hausse face à l’augmentation des cyberattaques.

De plus, le secrétaire d’Etat au numérique, Cédric O, a lancé trois appels à projets dans le domaine de la cybersécurité. Au total, ce sont 250 millions d’euros qui sont débloqués pour financer ces projets. Le premier appel à projets vise à   « soutenir le développement de technologies innovantes et critiques en cybersécurité » , le deuxième entend   « mutualiser les données de cybersécurité pour améliorer la connaissance des menaces »   et enfin le dernier soutiendra   « les projets innovants sur le Campus Cyber » , un lieu destiné à rassembler des entreprises des services de l’État, des organismes de la formation, des acteurs de la recherche et des associations de la cybersécurité.