Zeta, le protocole LPWAN made in China, arrive en Europe

Le 05/07/2021 à 15:00 par La rédaction

ANNONCÉ COMME PLUS ÉCONOMIQUE QUE LES TECHNOLOGIES SIGFOX ET LORA, CE FORMAT DE RÉSEAUX LOCAUX MESH À FAIBLE CONSOMMATION CONVIENT PAR EXEMPLE À LA LOGISTIQUE.

Les objets connectés ne manquent pas de protocoles dédiés pour communiquer leurs données sans fil. Entre les liaisons haut débit comme le Bluetooth et le Wi-Fi, les déclinaisons de la 4G/5G comme NB-IoT et les protocoles optimisés pour de faibles débits de données comme LoRa et Sigfox, les concepteurs semblent n’avoir que l’embarras du choix. Pourtant, de nouveaux formats de transmission continuent de voir le jour sur ce marché encore en plein développement. Ainsi, le Chinois ZiFiSense promeut-il avec succès son protocole de communication réseau à basse consommation et longue portée Zeta. Ce dernier se démarque d’abord par son faible coût : dans sa version de base, le protocole utilise une modulation FSK très simple qui peut tourner sur des microcontrôleurs à frontal radiofré-quences modestes. « En outre, l’appel de courant lors d’une transmission, tout en rendant possible des portées de plusieurs kilomètres, est suffisamment faible pour utiliser une batterie lithium de type CR  2032 », explique Yann Guiomar, CEO du Montpelliérain Sensing Labs qui distribue la technologie Zeta en France. Le tarif en volume d’une balise Zeta reviendrait alors à une poignée d’euros seulement. D’où son intérêt dans des applications comme la logistique, où il s’agit d’équiper de grandes quantités de colis et de palettes. Zeta permet de former des réseaux privés (contrairement à Sigfox) mesh exploitant la bande de fréquences en deçà du gigahertz avec, typiquement, des débits compris entre 0,1 et 50 kbit/s et des portées allant de 2 à 10 km.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.