Electroniques.biz

2014 sera un bon cru pour la distribution de composants électroniques en France

Rédigé par  mercredi, 03 décembre 2014 09:46
«De nouveaux défis seront à relever notamment en propriété intellectuelle, confidentialité des échanges et sécurité », remarque Pascal Fernandez, le président du SPDEI. «De nouveaux défis seront à relever notamment en propriété intellectuelle, confidentialité des échanges et sécurité », remarque Pascal Fernandez, le président du SPDEI. SPDEI

Cette année, le marché français de la distribution de composants électroniques devrait afficher une progression de l'ordre de 5%, selon le SPDEI.

Lors de sa traditionnelle soirée de remise des trophées, qui, cette année, s’est tenue hier 2 décembre à l’Automobile Club de France (Paris), le SPDEI, syndicat des distributeurs de composants électroniques de l’Hexagone, a annoncé par la voix de son président, Pascal Fernandez (photo), que le marché français de la distribution de composants électroniques devrait, cette année, progresser de quelque 5% par rapport à 2013.

Au cours des 9 premiers mois de 2014, ce marché a progressé de 7% par rapport à la même période de 2013.

Ce sont les semi-conducteurs qui ont affiché la plus forte hausse (+8% sur un an) devant la connectique (+6%) et les composants passifs (+4%) ; seuls, les composants électromécaniques ont été en recul (-6%).

Toutefois, un mouvement de repli s'est fait jour depuis la rentrée de septembre, qui légitime la prévision de +5% pour l'ensemble de l'année.

En France, le DTAM/TAM n’est que de 17%

Le président du SPDEI a remarqué qu’en Europe, la part de la distribution relativement au marché total des composants électroniques (le DTAM/TAM ou "Distribution Total Available Market /Total Available Market") varie fortement suivant les pays : elle atteint 17% en France (DTAM de 1019M€ et TAM de 5830M€, selon Europartners), 25% en Allemagne – où l’industrie de l’automobile est pourtant très importante -, 35 à 40% au Royaume-Uni et en Italie (données Europartners).

Ce qui laisse des terres à conquérir pour la distribution française de composants… Alors que, dopé par le sans fil et Internet, l’ensemble du paysage européen de l’électronique s’apprête à vivre une mutation sans précédent, selon M. Fernandez.

En effet, la transmission d’informations va concerner tous les objets et toutes les infrastructures du quotidien, et tous les domaines (habitation, transports, énergie, commerce, industrie, culture…). « De nouveaux défis seront à relever notamment en propriété intellectuelle, confidentialité des échanges et sécurité », remarque Pascal Fernandez. Des défis qui concernent au premier chef la distribution de composants.

Le SPDEI regroupe 23 adhérents et représente quelque 70% du marché français de la distribution de composants électroniques.

 

21 février 2020
20 février 2020
19 février 2020
18 février 2020
17 février 2020

Test et mesure
Banc de mesure de prototypes d    Le banc de mesure d’antenne Ellipitka modèle MES01_0000_1800 permet la caractérisation rapide [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15
Pour toute question, merci de nous contacter
24/02/2020 - 27/02/2020
Annulation de MWC Barcelona 2020
25/02/2020 - 27/02/2020
Embedded World
12/03/2020 - 14/03/2020
ExpoDental
17/03/2020 - 18/03/2020
Naidex 2020
18/03/2020 - 19/03/2020
IoT World + MtoM Embedded
18/03/2020 - 18/03/2020
Table ronde sur les apports de la 5G à l’IoT
31/03/2020 - 02/04/2020
Passenger Terminal Expo
31/03/2020 - 03/04/2020
Global Industrie