Electroniques.biz

La 5G européenne coûterait 62 milliards de dollars (55 milliards d'euros) de plus aux opérateurs si les fournisseurs chinois étaient bannis, selon une note interne de la GSMA, association qui représente 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile à travers le monde.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication de plusieurs études et statistiques sur les marchés des semi-conducteurs et de la 5G. Le marché mondial des semi-conducteurs pourrait chuter de 3% en 2019 selon le WSTS, après une croissance de 13,7% en 2018. La principale cause de cette baisse serait due aux mauvaises performances du marché des mémoires qui devrait chuter de 14,2% en 2019.

Acsiel a pour sa part indiqué que le marché français des semi-conducteurs a nettement moins progressé que le marché mondial en 2018 avec une hausse de 0,9% en euros, à 1887 M€, et de + 5,5% en dollars à 2230 M$. Cependant, l’année 2018 s’est conclue sur une note positive pour le marché français des semi-conducteurs avec la plus forte croissance trimestrielle enregistrée depuis le quatrième trimestre 2016 : le marché total (incluant l’ensemble des ventes directes des fabricants de semi-conducteurs aux intégrateurs et de leurs distributeurs) a crû de 7,6% en euros par rapport au trimestre précédent, à 484 M€, et de 0,4% par rapport au quatrième trimestre 2017.

Concernant le marché de la 5G, il devrait représenter 15% de l'industrie mondiale de la téléphonie mobile d'ici 2025, selon un rapport de la GSMA (association qui représente près de 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile à travers 220 pays dans le monde), publié à l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone. A ce stade, la 5G devrait représenter environ 30% des connexions sur des marchés tels que la Chine et l'Europe, et environ la moitié du total aux Etats-Unis. La 4G continuerait à enregistrer une forte croissance au cours de cette période, représentant près de 60% des connexions mondiales d’ici 2025 - contre 43% l’an dernier. Le nombre de connexions IoT mondiales triplerait pour atteindre 25 milliards d’ici 2025, tandis que les recettes mondiales tirées de l’IoT quadrupleraient pour atteindre 1100 milliards de dollars.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, la décision de SK Hynix de dépenser 107 milliards de dollars dans la construction de 4 usines de mémoires, l'embauche de 5500 personnes dans le monde par Thales, la levée de fonds de Primo1D, start-up qui intègre une puce RFID dans un fil textile, à laquelle ont participé Michelin et BNP, et les 150 M€ supplémentaires pour les « projets structurants » dans le cadre du programme des investissements d'avenir.

Publié dans Editos

Les opérateurs de téléphonie mobile du monde entier investissent actuellement environ 160 milliards de dollars en capital par an pour développer et moderniser leurs réseaux, selon la GSMA.

Publié dans Conjoncture

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; line-height:125%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}

Pas moins de 23 opérateurs différents offrent déjà des service IoT empruntant des réseaux cellulaires utilisant des techologies NB-IoT ou LTE-M.

Publié dans Vie de la profession

General Motors, Jaguar Land Rover, Renault Nissan, Scania et Volvo Cars ont choisi cette spécification pour accélérer le déploiement du véhicule connecté. Ce standard permettra à ces constructeurs de fournir, par le biais d’une carte SIM embarquée dans la voiture, de nombreux services via une connectivité 2G/3G/4G, sans dépendre d'un opérateur donné.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la présentation de la feuille de route sur l'industrie du futur et la signature d'un accord franco-allemand dans ce domaine. Il est également prévu de faire évoluer le BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique (CIRA) pour intégrer les évolutions technologiques de l’industrie du futur, le développement durable et les innovations pédagogiques les plus récentes à partir de septembre 2016.

Le gouvernement a également prévu de nouvelles mesures en faveur de l'innovation et la création d'un incubateur pour la transition énergétique. Cet incubateur doit faire naître une communauté de 50 projets, chaque start-up étant soutenue à hauteur de 150000 € via un fonds de pré-amorçage, ou même de 500000 euros pour les projets les plus prometteurs.

Du côté des entreprises, l'actualité a été essentiellement dominée en France par la mise en liquidation judiciaire de DelfMEMS, mettant ainsi fin à une aventure de dix années passées à développer une technologie unique de commutateurs Mems RF, et par l'annonce par Soitec de son projet d'augmentation de capital pour un montant total compris entre 130 et 180 millions d’euros.

Enfin, au plan international, il faut signaler l'annonce par la GSMA de lignes directrices visant à promouvoir le développement sûr et le déploiement de services dans l'Internet des objets (IoT). Il y a une semaine, un tremblement de terre a également été à déplorer à Taïwan, mais il n'aura finalement eu qu'un impact mineur sur la production locale de semi-conducteurs.

Publié dans Editos

Le projet a reçu le soutien et l'appui de l'industrie du mobile, y compris les opérateurs mobiles, et de leurs partenaires dans le domaine des infrastructures.

Publié dans Vie de la profession

La GSMA vient d'annoncer la publication de directives pour le marché de l’Internet des Objets qui précisent la manière dont les appareils et les applications devraient communiquer via les réseaux mobiles de la manière la plus intelligente et la plus efficace.

Publié dans Vie de la profession
23 juin 2019
21 juin 2019
20 juin 2019
19 juin 2019
18 juin 2019

Test et mesure
Kit Pédagogique passif hyperfréquence EDUCTIKA La mallette EDUCTIKA s’adresse aux étudiants et aux enseignants en électronique de l’enseignement [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter