Electroniques.biz

Les 34 plans de la nouvelle France industrielle ont tous été lancés

Rédigé par  vendredi, 11 juillet 2014 09:05
Les 34 plans de la nouvelle France industrielle ont tous été lancés

Le plan Nanoélectronique doit notamment faire de Crolles (Isère) le site le plus avancé en Europe pour le développement et la production des composants nanoélectroniques. Il devrait conduire à doubler sa capacité de production d’ici 2020.

Le comité de pilotage de la nouvelle France industrielle a validé, le 9 juillet, les sept dernières feuilles de route des 34 plans de la nouvelle France industrielle.

Tous les plans sont désormais en ordre de marche. Parmi les 34 plans de la nouvelle France industrielle, 10 contribuent à la transition énergétique, notamment dans les domaines de l’éolien terrestre et offshore et du photovoltaïque.

L'un des 7 plans présentés le 9 juillet concerne les services sans contact. Il s'agit de favoriser la mobilité et le confort des voyageurs grâce au ticket sur mobile avec un objectif, l’« Euro 2016 », pour permettre le transport et l’accès aux stades avec simplement un
téléphone portable, et pour limiter l’attente aux caisses et personnaliser le parcours client en magasin face à la concurrence de l’e-commerce.

Un plan sur le thème des « dirigeables – charges lourdes et dones civils » a également été lancé. Le but est d'aboutir à l’horizon 2020 à la mise en service d’un prototype certifié de dirigeable dédié au transport point à point de charges lourdes, ainsi qu’à la validation par des essais en vol d’un démonstrateur de plateforme stratosphérique dédiée à des missions de surveillance et de télécommunications. Par ailleurs, ce plan prévoit de faire sauter les verrous bloquant actuellement le développement d’une filière drone civil pour servir une multitude de besoins dans l’agriculture, les réseaux ou la protection de l’environnement.

Citons également le plan « Recyclage et matériaux verts ». Très concrètement, 111 projets d’amélioration, d’extension ou de création de capacités de tri, de valorisation et de transformation des déchets ont été identifiés, en particulier dans le domaine de l’extraction des métaux précieux et rares qui sont contenues dans les cartes électroniques de nos téléphones et autres objets de grande consommation. Ils représentent un investissement de 785 M€ sur le territoire français, et la création de 1650 emplois directs.

Le plan « Energies renouvelables » vise, quant à lui, à créer 125 000 emplois supplémentaires d’ici 2020. 

Enfin, le plan « Nanoélectronique » a lui aussi été lancé. Il est rattaché au projet plan Nano2017, validé par la Commission européenne. Il doit faire de Crolles (Isère) le site le plus avancé en Europe pour le développement et la production des composants nanoélectroniques. Il devrait conduire à doubler sa capacité de production d’ici 2020. Au-delà de ce socle technologique et industriel, le plan porte un véritable enjeu de souveraineté : il cherchera à assurer la disponibilité des composants stratégiques pour certaines filières industrielles clés, comme l’aéronautique, l’automobile ou la défense, dont ils conditionnent la capacité d’innovation et la compétitivité. 

25 septembre 2020
24 septembre 2020
23 septembre 2020
22 septembre 2020
21 septembre 2020

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart